Aurai-je le droit de louer mon logement en 2028 si c'est une passoire thermique ?

Le gouvernement part à la chasse aux passoires énergétiques, ces logements très gourmands et mal isolés classés F ou G suite à un DPE (diagnostic de performance énergétique).

Ainsi, la fin des passoires a été sonnée ! Il sera bientôt interdit pour un propriétaire bailleur de louer ce type de maison ou appartement. Ils seront considérés comme indécents et donc impropres à la location.

Les échéances pour l'interdiction de location des logements énergivores

Le calendrier d'interdiction des passoires à la location est étalé sur plusieurs années, afin d’inciter progressivement les propriétaires à rénover leur logement énergivore et le rendre plus décent.

  • 1er janvier 2023 pour les logements consommant plus de 450 kWh/m2/an en énergie finale (et non primaire) ;
  • 1er janvier 2025 pour les logements classés G ;
  • 1er janvier 2028 pour les logements classés F ;
  • 1er janvier 2034 pour les logements classés E.

À noter qu’avec la réforme du DPE en 2021, de nouveaux seuils s’appliquent, ainsi qu’une nouvelle forme unique d’étiquette énergie.

Isolation, remplacement de chaudière, amélioration de la ventilation... Autant de gestes à réaliser dans un projet de rénovation globale, pour améliorer la classe énergétique d'une habitation et sortir du statut de passoire. Anticipez vos travaux avant les prochaines interdictions !

Vous souhaitez faire sortir votre logement de la lettre F ou G ? Hellio vous accompagne de A à Z : inscrivez-vous gratuitement.

Infographie-passoires-thermiques-hellio