Quel est l'impact environnemental et le bilan carbone des panneaux photovoltaïques ?

Les panneaux demandent bien sûr des ressources et de l'énergie lors de leur fabrication et leur transport. Toutefois, cet impact est compensé par les économies générées.

ferme-panneaux-solaires-photovoltaiques-polycristallinsRien n'est 100 % vert. Qu'il s'agisse des éoliennes, des barrages hydroélectriques ou des panneaux solaires, chaque source d'énergie renouvelable nécessite des matériaux et de l'énergie, que ce soit pour être fabriquée, transportée ou tout simplement pour fonctionner. L'important est de limiter cet impact, en cherchant les solutions les plus vertueuses et les moins gourmandes pour satisfaire nos besoins durablement.

Premier point positif : contrairement au gaz, fioul ou charbon, l'énergie solaire est illimitée à notre échelle humaine. Quant à son exploitation, elle n'entraîne pas de combustion polluante. Son impact environnemental découle donc avant tout de sa fabrication.

Des émissions de CO2 relativement faibles

Dans son rapport des émissions de GES de 2015, l'Ademe estime l'impact carbone du photovoltaïque à 55 gCO2e/kWh (avec une incertitude de 30 %). Selon le site electricitymap, c'est même un peu moins. Une statistique supérieure à d'autres sources renouvelables comme l'éolien ou l'hydraulique, mais bien inférieure à la production d'électricité par des énergies fossiles (plusieurs centaines de gCO2e/kWh pour les émissions directes).

Grâce à sa durée de vie généralement supérieure à 25 ans et sa production d'énergie décarbonnée, l'installation photovoltaïque peut compenser son bilan carbone de fabrication au cours de son activité.

Le silicium, composant principal des cellules photovoltaïques

Le silicium est le matériau qui permet de capter les rayons solaires et de produire de l'électricité. Peu connu et n'appartenant pas à la catégorie des métaux, c'est pourtant le deuxième composant de la croûte terrestre derrière l'oxygène. Il n'est pas extrait en mine mais de la silice.

Le raffinage du silicium a des conséquences relativement faibles sur l'environnement à partir du moment où les entreprises adoptent de bonnes pratiques (voir l'article de Greenpeace).

Et côté recyclage ?

Les panneaux photovoltaïques sont tout à fait recyclables, presque à 100 % grâce à leur composition en verre, aluminium, plastique, silicium ou encore cuivre.

À noter également que plus les panneaux se démocratisent, plus leur impact écologique s'améliore. Vous pouvez consulter une vidéo complète sur le photovoltaïque par la chaîne Le Réveilleur.

Un projet d'installation solaire ? Concrétisez-le avec Hellio