Quelles sont les nouveautés de MaPrimeRénov' en 2022 ?

Estimez vos aides €

En 2020, seuls les propriétaires occupant leur logement et disposant de revenus modestes pouvaient bénéficier de la prime à la rénovation énergétique distribuée par l'Anah.

À partir de 2021, cette condition de revenus est levée, tout comme l'obligation d'occuper la maison ou l'appartement. Ainsi, tous les ménages — dont les bailleurs — peuvent obtenir l'aide, peu importe leur niveau de ressources, pour une résidence achevée depuis au moins 2 ans.

2022 : une ancienneté du logement qui passe de 2 à 15 ans

Picto_Maison_EchafaudagesCe nouveau critère exclut de nombreux logements du dispositif. Pour obtenir Ma Prime Rénov', le logement doit maintenir avoir été construit depuis au moins 15 ans.

De nouveaux plafonds de revenus et un montant en hausse pour les inserts et foyers fermés

Côté montants, le seul changement concerne les appareils indépendants de chauffage au bois, hors poêles. L'installation d'un foyer fermé ou d'un insert donne droit à 2 500 € pour les ménages bleus, 1 500 € pour les jaunes et 800 € pour les violets, contre 2 000 €, 1 200 € et 600 € auparavant

Symbole EurosEnfin, les plafonds de revenus ont été rehaussés légèrement. Votre ménage a donc peut-être changé de couleur en 2022 par rapport à 2021.

Voir les plafonds MaPrimeRénov' 2022

MaPrimeRénov' : ce qui ne change pas en 2022

Il existe toujours quatre couleurs, correspondant chacune à un plafond de revenu fiscal de référence (RFR) :

  • MaPrimeRénov' Bleu : foyers précaires
  • MaPrimeRénov' Jaune : foyers modestes
  • MaPrimeRénov' Violet : foyers intermédiaires
  • MaPrimeRénov' Rose : foyers aisés

Enfin, le dispositif est toujours accessible aux syndicats de copropriétaires pour un projet de rénovation globale d'une résidence collective : un dispositif baptisé MaPrimeRénov'Copro.

Le résumé 2022 de MaPrimeRénov'

Infographie-MPR-ma-prime-renov-2022-Hellio-changements